BASE DE DONNÉES
            • Enfants du gouvernement (Les)

            • Cinéaste(s) : Claude LEFEVRE-JOURDE
            • Date : 1974
            • Pays d'origine : France
            • Durée : 00:39:00
            • Format : Umatic
            • Coloration : Noir & Blanc
            • Son : Sonore
            • Langue initiale : Français
            • +-
            • Résumé
            • En France, au début des années 70, la contraception et l’avortement sont interdits. Le viol n’est pas reconnu comme condamnable ou si peu, avec des peines en justice dérisoires allant jusqu’à l’acquittement. Pendant ce temps, le généticien Jérôme Lejeune et son association « Laissez-les vivre » triomphent impitoyablement dans les médias. En 1972, les élèves du C.E.T. de Plessis-Robinson, collège réservé aux mineures enceintes, âgées de 13 à 18 ans se mettent en grève. Très vite, des femmes du MLF vont les soutenir. Le film donne la parole à ces victimes d’une société qui veut contraindre au silence et mettre en marge celles qui, jusqu’ici, ne pouvaient se défendre et vont se rebiffer contre l’ordre établi. Un document rare.
              ---------------------------------
              In France, in the early seventies, contraception and abortion are forbidden. Rape is not considered as a very serious offense, and sometimes rapists are released by the court. Meanwhile, the geneticist Jérôme Lejeune and his association "Let them live" triumph in the media. In 1972, minors who had children start a strike in the special school where they lived. Very soon, the MLF supports them. This movie gives the floor to the victims of a society who tries to silence them. These outsiders defend themselves for the first time. A rare document.
            • +-
            • Biographie cinéaste
            • Claude LEFEVRE-JOURDE

              Diplômée en cinéma et linguistique, Claude Lefevre-Jourde travaille entre 1970 et 1976 comme Conseillère d’Education au Collège des mères célibataires du Plessis-Robinson, puis au lycée de Vitry. Par la suite, elle devient enseignante à l’Ecole d’architecture de Rouen. De son expérience au collège des mères célibataires, Claude Lefevre-Jourde tire un documentaire qui laisse la parole à ces filles mères rejetées par la société. Réalisé en 1974, « Les Enfants du gouvernement » est primé lors du Festival de Grenoble. En 1983, elle produit « Mémoires d’un non-conformiste : Charles-André Julien » et six ans plus tard réalise « Question de temps », un film produit par le Secrétariat d’Etat au Travail Social et le Centre audiovisuel Simone de Beauvoir, sélectionné au Festival d’Oslo. En 2005, Claude Lefevre-Jourde reprend la caméra pour raconter dans « Notre Refus » le combat d’hommes et de femmes africains contre les mutilations génitales et les mariages forcés en Ethiopie et en Guinée.

    Aide à la recherche

    Pour toute demande de devis, achat de droits, location, n'hésitez pas à contacter
    doc@centre-simone-de-beauvoir.com

    Powered by diasite
    Designed by diateam