BASE DE DONNÉES
            • Quartiers de haute sécurité (Les) (QHS)

            • Cinéaste(s) : Jean LAPEYRIE
            • Date : 1978
            • Pays d'origine : France
            • Durée : 00:54:46
            • Format : 1 Pouce
            • Coloration : Noir & Blanc
            • Son : Sonore
            • Langue initiale : Français
            • +-
            • Résumé
            • L'émission s'ouvre sur ce carton : "Si la prison crée le danger, il est juste et légitime de vouloir y échapper. C'est indispensable, en tous cas, si on ne veut pas soi-même devenir dangereux. Nul ne doit se faire le complice de ceux qui l'exposent volontairement à devenir dangereux. L'évasion, dans ce cas, est un devoir. Michel Foucault"
              Il s'agit d'un pastiche de l'émission "L’événement", produite par Henri Marque, Christian Bernadac et Julien Besançon, diffusée sur TF1 le 16 novembre 1978 sur les quartiers de sécurité renforcée dans les prisons françaises.
              A l'occasion de l'affaire Mesrine, les quartiers de haute sécurité sont remis en question.
              Le présentateur Julien Besançon annonce le reportage "Les quartiers de sécurité renforcée" de Jean Pierre Berthet et Alain Rotsin, tourné dans les Q.H.S de Frene et Evreux. Le document est annoncé comme "limité, objectif et sans parti pris".
              Il comporte des témoignages poignants sur les violences et humiliations psychiques et physiques exercées sur les détenues des Q.S.R. par les gardiens. Ils sont mis en parallèle avec le discours policé de l'administration pénitentiaire. La possibilité de travailler ou de croiser d'autres détenus est très rare, la plupart des détenus sont isolés dans la peine ordre de leur cellule 22h sur 24.
              S'en suit un débat sur le plateau télé. Au discours du directeur de prison Christian Dablanc est opposé celui du juge-magistrat Etienne Bloch qui démontre que les prisons françaises sont beaucoup plus violentes qu'elles ne le prétendent et que les procédures sont généralement fort peu suivies, contrairement à ce que prétend Dablanc.

    Aide à la recherche

    Pour toute demande de devis, achat de droits, location, n'hésitez pas à contacter
    doc@centre-simone-de-beauvoir.com

    Powered by diasite
    Designed by diateam