BASE DE DONNÉES
            • Violette Leduc, la chasse à l'amour

            • Cinéaste(s) : Esther HOFFENBERG
            • Date : 2013
            • Pays d'origine : France
            • Durée : 00:59:00
            • Format :
            • Coloration : Couleur
            • Son : Sonore
            • Langue initiale : Français
            • +-
            • Résumé
            • « Si on entreprend une autobiographie, il faut y aller à fond. » affirme Violette Leduc.
              L’homosexualité, l’avortement, la bâtardise, elle aborde chacun des sujets tabous des années 50 sans aucune hypocrisie. Sa « sincérité intrépide » lui apporte l’admiration et le soutien immédiat de Simone de Beauvoir.
              Presque 50 ans après le succès public de "La bâtarde," la force des livres de Violette Leduc reste intacte, et sa personnalité originale ressort grâce aux archives.
              Filmés sur les lieux mêmes où Violette Leduc a vécu - son modeste appartement
              parisien et la Provence qu’elle a choisie pour écrire - ses amis, écrivains et artistes, ainsi que des spécialistes passionnés complètent son récit autobiographique.
              Inspiré par le style poétique de Violette Leduc, au plus près des sensations, le film compose le portrait d’un grand écrivain en avance sur son époque. Un hymne à la liberté et à la magie des mots.
              -----------------------
              "When you are writing an autobiography, you have to do it
              thoroughly" says Violette Leduc.
              Homosexuality, abortion, bastardy, she talks about all of these tabu subjects in the fifties, without hypocrisie. Her "fearless intrepidity" brings her the admiration and immediate support of Simone de Beauvoir. Nearly fifty years after the success of "La Bâtarde", the strength of her books stays intact. Her extraordinary personality appears in archive footage.
              Shot on the very places where Violette Leduc lived - her modest apartment in Paris, the Provence where she chose to write - her friends, writers and artists, and also passionate specialists complete her autobiographical writing.
              Inspired by Violette Leduc's poetic style, very close to sensations, the movie composes the portrait of a great writer, ahead of her time. A hymn to freedom and to the magic of words.
            • +-
            • Biographie cinéaste
            • Esther HOFFENBERG

              Réalisatrice et productrice, Esther Hoffenberg débute dans la réalisation en 1980 avec « Comme si c’était hier », long métrage co-réalisé avec Myriam Abramowicz, premier film à s’intéresser au sort des justes et des enfants cachés en Belgique. Par la suite, elle produit des émissions pour les « Nuits Magnétiques » de France Culture et distribue des films, notamment pour l’Office National du Film du Canada de Paris. En 1989, elle crée sa société de production et distribution, LAPSUS, et produit en 20 ans une soixantaine de films documentaires, dont de nombreux « grands formats », les collections « Design » avec Arte-France et le Centre Georges Pompidou et « Artistes » avec la Réunion des Musées Nationaux et France 5. 2005 marque sont retour à la réalisation avec « Les deux vies d’Eva » où elle s’intéresse à la figure de sa mère. En 2007 elle signe « Discorama, signé Glaser », « Au pays du nucléaire » et « Récits de Sam » en 2009. En 2013 elle fait de l’auteur de « La Bâtarde » l’héroïne de son documentaire dans « Violette Leduc, la chasse à l’amour ».

    Aide à la recherche

    Pour toute demande de devis, achat de droits, location, n'hésitez pas à contacter
    doc@centre-simone-de-beauvoir.com

    Powered by diasite
    Designed by diateam